Penoplastie à l'acide hyaluronique (élargissement médical du pénis)

Objectif

Véritable alternative à la chirurgie, la « pénoplastie médicale » à l’acide hyaluronique se développe de plus en plus.  Avec maintenant  plus de 7 années de pratique quotidienne de la pénoplastie, j’ai acquis une certaine expérience qui m’a permis de comprendre, au fil du temps, comment améliorer la technique, quel produit optimal utiliser et surtout, comment gérer les jours qui suivent la procédure. Le résultat esthétique et fonctionnel est à présent excellent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Indication

Tous les patients désirant augmenter efficacement le volume de leur pénis sans avoir recours à la chirurgie.

 

Quel produit ?

La principale difficulté de cet acte a été de trouver le produit le mieux adapté. En effet, ce produit doit être inoffensif, efficace, ferme, volumateur et durer le plus longtemps possible. Contrairement à la pénoplastie chirurgicale qui utilise la propre graisse du patient prélevée sous anesthésie générale par lipoaspiration, la pénoplastie médicale s’effectue en injectant de l’acide hyaluronique mais très peu d’acides sont vraiment adaptés à cette technique. Après avoir opté pendant des années pour le Macrolane pour ses qualités de durabilité et de fermeté, je me suis rendu compte qu’il avait tendance, en vieillissant, à se durcir un peu trop chez certains patients et à former des amas durs qui nuisaient au naturel. Bien que non dangereux, ces amas étaient pénalisant sur le plan esthétique et c’est la raison pour laquelle je me suis orienté depuis début 2015 vers le Voluma qui permet d’obtenir un résultat ferme et pérenne mais ne forme plus jamais de boules dures. La durabilité est de 24 mois mais il est conseillé de renouveler la procédure une fois par an au début pour ne pas laisser l’acide trop diminuer.

 

Quelle quantité ?

Mon expérience personnelle m’a permis de comprendre qu’une certaine quantité minimale d’acide était nécessaire pour bien remplir le fourreau pénien et donner un certain volume sans tomber forcément dans des extrêmes. De plus, mes patients m’ont fait remonter que s’il n’y a pas assez d’acide sous la peau, celui-ci avait tendance à « naviguer » un peu pendant les rapports sexuels. A l’inverse, lorsque le fourreau pénien est bien rempli, les érections sont nettement plus fermes car la peau plaque bien l’acide contre les corps caverneux. Ainsi, la quantité à injecter est essentielle pour obtenir le maximum de satisfaction. Cette quantité est en générale de 20 à 40 ml pour la première intervention et peut être décidée à la dernière minute en tenant compte de la taille initiale du pénis, du souhait du patient et bien évidemment de son budget.

 

Technique de réalisation

Cet acte se pratique en une séance d’une heure et demi (consultation, anesthésie, pénoplastie et pansement). Un patch anesthésiant permet la réalisation de cet acte sans la moindre douleur. Comme pour le visage, une petite canule permet de répartir le produit entre les corps caverneux et la peau de façon harmonieuse et égale sur toute la longueur de la verge. L’intervention elle-même est totalement indolore et dure 30 minutes. Le patient peut regagner son domicile ou son lieu de travail après l’intervention. Le voyage en train, avion ou voiture est parfaitement possible immédiatement après la procédure. Les rapports sexuels ne sont autorisés qu’après 3 semaines car la pénétration risque de déformer l’acide fraichement injecté.

 

Résultat

Il est remarquable aussi bien au repos qu’en érection.

 

Au repos, le gain est de plusieurs centimètres de circonférence (il est en général de plus de 1 cm par 10 ml injectés) et de plusieurs centimètres de longueur (l’acide hyaluronique sert en quelque sorte d’attelle et donne lieu à un réel allongement. Le poids de cet acide hyaluronique entraîne également un effet d’allongement).

 

En érection, le gain est également très net mais uniquement en épaisseur. Il varie en fonction de la quantité injectée. Là encore, c’est le patient qui décide du gain qu’il souhaite obtenir en érection.
Autant l’ancien acide  donnait lieu à de fréquentes corrections, autant avec le nouvel acide celles-ci sont rares, mais lorsqu’elles sont nécessaires, s’il existe par exemple un petit manque à un endroit, ces corrections sont en générales gratuites et s’effectuent un mois après la procédure initiale.

 

Evolution

Si la technique est bien maîtrisée et que le patient est discipliné dans les jours qui suivent l’injection, il n’y a aucun effet indésirable et le résultat est assez durable bien que non définitif.  En effet, l’acide va être dégradé très lentement par l’organisme et les patients renouvellent la pénoplastie environ une fois par an pour maintenir et même améliorer encore le résultat. Le taux de satisfaction est optimal aussi bien sur un plan esthétique que fonctionnel.

 

Tarifs

Le prix varie suivant la demande du patient et du gain souhaité et dépend en pratique de la quantité d’acide hyaluronique injectée.

Tarif de la pénoplastie « médicale » :
ANTIBES : 20 ml : 1600 € /  25 ml : 1925 € / 30 ml : 2250 € / 40 ml : 2900 €